Étienne Blanc né à Givors en août 1954, Étienne BLANC a vécu une grande partie de son enfance entre Vienne, Lyon et les vallées de l’Ain. Il fait ses études de Droit à Lyon 3, avant de prêter serment à la Cour d’Appel de Lyon, et de continuer à y plaider de nombreuses années. Avocat de formation, expert en droit pénal et social, il exerce à Lyon, Bourg-en-Bresse, avant de s’installer à Divonne, où il deviendra Maire, puis Député de la 3e circonscription de l’Ain, de 2002 à 2016. Il a rapporté plusieurs lois sur la protection des sources des journalistes, les relations transfrontalières avec la Suisse et la simplification administrative, sujet qu’il considère comme central dans l’amélioration du fonctionnement des échelons institutionnels et la baisse de dépense publique.​

Élu à la Région fin 2015, il est nommé Premier Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez, en charge de la fusion des anciennes Régions Auvergne et Rhône-Alpes, et des économies budgétaires. Après 3 années de mandat, ce sont 300 millions d’euros d’économies de fonctionnement qui peuvent être inscrites à son crédit, et le retour de la Région, comme grande collectivité locale d’investissement, avec plus de 900 millions € inscrits en 2019.

Musée des tissus, ouverture du campus du numérique au King Charles à Confluence, achat du lycée de Gerland, négociations sur le CPER métropolitain, sur les projets de transports (ex. BHNS Lyon-Trévoux), le SYTRAL, on lui confie tous les grands dossiers lyonnais et les sujets sensibles qui nécessitent négociation et expertise juridique & financière.
Fervent ambassadeur de la décentralisation et du rôle des collectivités régionales et municipales comme meilleurs niveaux d’intervention pour la gestion locale, expert des finances publiques, Étienne Blanc agit pour la simplification des démarches administratives comme source d’économies, et les investissements directs au plus près des territoires. Très impliqué sur les relations transfrontalières, avec la Suisse et l’Italie, il est notamment en charge des programmes européens INTERREG et ALCOTRA, siège également pour la Région, dans l’ensemble des instances de coopérations avec la Suisse et l’Italie, et soutient particulièrement le projet de liaison ferroviaire européenne Lyon-Turin.

Grand spécialiste de Brillat-Savarin, il est intarissable lorsqu’il s’agit d’évoquer « la physiologie du goût », le courant des physiocrates, ou encore l’histoire culturelle et économique de notre région, dont il aime sillonner les grands espaces, souvent lors de longues marches dans les plaines de l’Ain, les plateaux du Jura ou des Alpes.”


Étienne Blanc, 1er vice-président du Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes délégué aux finances, à l’administration générale, aux économies budgétaires et aux politiques transfrontalières
Candidat de la droite et du centre aux élections municipales de Lyon 2020