Manque actuel d’écoute des habitants, absence totale d’échanges directs et sentiment d’abandon de la part de la puissance publique dans tous les secteurs –sécurité, propreté, accès aux services, questions du quotidien… Afin de restaurer cette relation habitants/élus et revivifier la démocratie à Lyon, il est indispensable de mieux intégrer le citoyen à la prise de décision publique et de s’appuyer à nouveau sur les maires d‘arrondissement.

« J’entends le besoin des habitants d’être mieux associés aux décisions qui les concernent, de l’élaboration à la prise de décision.  Les Lyonnais attendent de leurs élus municipaux et d’arrondissements deux choses essentielles : que leurs préoccupations soient écoutées et qu’une réponse concrète leur soit apportée.  La commune est la première brique de la société démocratique française. Fort de mon expérience d’élu local, en particulier avec la Suisse, je veux augmenter la démocratie locale au bénéfice des Lyonnais. » Etienne Blanc

Organiser jusqu’à 3 référendums pendant le mandat sur des sujets majeurs, qui concernent directement la vie des lyonnais (exemples de sujets : piétonisation de la presqu’ile, ouverture des magasins le dimanche, sujets qui impactent l’organisation de la vie de l’école…etc). Ainsi les Lyonnais pourront exprimer leur avis et orienter les grandes décisions politiques en étant associés en amont des projets envisagés.

Transformer les Conseils de quartiers grâce à des jurys des Lyonnais désignés pour un an avec un panel plus représentatif de la population (1/3 par le Conseil municipal, 1/3 de volontaires et 1/3 issu d’un tirage au sort sur les listes électorales) qui puisse valoriser l’engagement de tous, et un périmètre d’intervention mieux adapté aux projets étudiés (arrondissements ou ville complète). Les associations (CIL, CICA) continueront à être représentées et sollicitées.

Associer davantage la vision des femmes à l’aménagement et la sécurité de la ville : le Think Tank des Lyonnes

Partant du constat que l’espace urbain se révèle être souvent une zone de fragilité et d’insécurité pour les femmes, et devant l’incapacité de la puissance publique à traiter par elle-même ces difficultés, une cellule de réflexion et de dialogue 100% féminine sera invitée à prendre pleinement part aux décisions concernant l’aménagement et la sécurité de la ville.

Des services qui répondent aux besoins de tous les publics

Un service public unifié Ville de Lyon /Métropole

Ce n’est pas aux citoyens à faire l’effort de se retrouver dans la répartition des compétences entre Ville de Lyon et Métropole, ni aux habitants à faire les frais de la complexification administrative. Une présence visible des services de la Métropole sera proposée dans les arrondissements de la Ville de Lyon: problèmes de voirie, de ramassage des ordures, démarches administratives.

Un écrivain public dans chaque mairie d’arrondissement

Objectif : ne laisser aucun des citoyens seul face aux difficultés qu’ils rencontrent dans leurs démarches administratives, en particulier les publics les plus fragiles.Une permanence régulière d’un écrivain public sera organisée dans chaque arrondissement de Lyon. Une fonction complémentaire de « Médiateur conseil » sera également développée.

Expérimentation d’écrans digitaux et de bornes interactives

Les Lyonnais doivent pouvoir s’exprimer facilement auprès de leur Maire, lui poser les questions, remonter leurs problèmes sans se lancer dans un parcours du combattant, et sans être nécessairement « hyper connectés ».

Mesures #Blanc2020
Référendums locaux
Jurys des Lyonnais
Think Tank des Lyonnes
Service unifié Ville/Métropole
Ecrivains publics