Faire renaitre l’héritage patrimonial & humaniste Lyonnais

Lyon a une longue histoire culturelle, sociale et humaniste, qui a profondément défini l’identité de la ville, et a orienté son activité. Etienne Blanc l’a très bien compris en cherchant à préserver à tout prix le Musée des tissus qui fait vivre et sublime l’histoire culturelle et industrielle des soyeux. A l’image de ce qu’il a engagé au niveau régional pour faire revivre ce lieu emblématique et l’ouvrir sur l’avenir, Etienne Blanc souhaite encourager l’innovation et cultiver l’engagement Lyonnais dans la culture et les solidarités.


Le fonds des Lyonnais en soutien aux associations

Via un appel aux particuliers et entreprises pour lever des fonds dédiés aux solidarités lyonnaises. La Ville se portera caution pour les associations éligibles à solliciter des prêts à taux zéro auprès des banques lyonnaises partenaires de la Ville. L’objectif est de permettre aux associations d’engager leurs actions avant même de percevoir les subventions publiques auxquelles elles peuvent prétendre. Le dispositif sera complété par un fonds de dotation,permettant d’associer les entreprises qui souhaitent partager les ressources humaines dont les associations peuvent avoir besoin (comptabilité, juridique, secrétariat, animation, logistique, matériels…).

Des résidences d’artistes à l’ancienne école des Beaux-Arts

Afin de permettre aux artistes de retrouver leur place au cœur de la ville, L’ancienne école des Beaux-Arts de Lyon sera réhabilitée pour y créer une résidence d’artistes de différentes disciplines (street art, sculpture, tissage…), et d’artisans d’art (tanneur, tisseur, bonnetier, joaillier, ébéniste, couturier…). Elle sera également ouverte aux étudiants en formation courte, qui ont de plus en plus de difficulté à se loger, et à des femmes sans domicile fixe.

L’incubateur des projets humains et solidaires

Il s’agit de faire émerger les solutions qui viennent des Lyonnais et leurrendent service. La Ville appuiera ceux qui voudront s’engager dans le montage de solutions profitant à tous : accueil familial pour les personnes âgées, végétalisation des espaces publics, réseau social des propriétaires d’animaux de compagnie (garde, ballades partagées…)…

Toutes les initiatives qui viennent du secteur privé seront encouragées, comme l’ouverture des établissements publics ou privés, sur la base du volontariat, pour héberger et restaurer les plus fragiles, les personnes sans domicile fixe, avec l’aide et le soutien des associations engagées.

En partenariat avec les cliniques et les HCL, un dispensaire pour les publics les plus fragiles sera réouvert à Lyon.

Une grande célébration de l’eau

Lyon a une originalité mondiale enviée par beaucoup de villes : elle s’organise autour de deux fleuves qui irriguent la ville, dans une période au cours de laquelle l’eau se fait de plus en plus rare. Pendant les soirées les plus longues de l’année, nous choisirons une date et inviterons les Lyonnais à se rassembler autour des fleuves avec un pique-nique pour célébrer l’art de vivre Lyonnais autour de jeux d’eau et de lumière.

Panel des mesures mises en œuvre :

Culture & Patrimoine :

  • Rendre le Musée des tissus, l’école des Beaux-Arts et la galerie des Terreaux aux Lyonnais
  • Préserver l’œuvre de Tony Garnier (étude patrimoniale sur l’ensemble de l’œuvre)
  • Une fondation pour le Parc de la Tête d’Or pour rénover le Parc et envisager de nouveaux projets d’envergure comme la création d’une canopée
  • Défilé de la Biennale de la danse : mise à l’honneur d’un chœur de voix de Lyonnais (enfants et adultes)
  • Création d’un cycle de conférences sur le thème des humanités (sur le modèle de la Cité de la réussite à Paris, ou de l’Institut des hautes études internationales de Genève)
  • Un lieu totem dédié à la médecine : marquer l’importance de cette discipline pour Lyon et en symboliser le rayonnement international.

Pour les associations :

  • Débloquer des surfaces issues du parc immobilier de la ville et inciter le secteur privé par un système de caution, pour le prêter aux associations qui œuvrent contre le mal-logement
  • Agir sur la capacité de financement des associations en pluri-annualisant les contributions de la ville
  • Agir sur la lourdeur administrative avec une télédéclaration en moins de 15 minutes pour solliciter une aide & la mise en place d’évaluations qui permettent de déclencher des droits directs à une subvention