Région vs. Métropole « Avec la Région, je peux peser favorablement sur le destin de Lyon »

Dans un entretien paru ce dimanche 5 janvier dans le quotidien Le Progrès, Etienne BLANC, candidat de la droite et du centre à Lyon aux élections municipales de mars 2020, évoque les raisons pour lesquelles il ne se présentera pas au scrutin métropolitain qui se déroule au même moment, pour privilégier son mandat régional.

Je mènerai campagne aux élections municipales dans les neuf arrondissements et je ne suis pas candidat à la Métropole. L’une des premières raisons de ce choix, c’est que Lyon a besoin d’un maire à 100 % sur les sujets municipaux.

Un choix à “contre-courant” pour certains observateurs, mais qui traduit en réalité un besoin de cohérence et d’efficacité chez ce décentralisateur convaincu.

Je ne fais pas le choix qu’on attendait de moi. Je privilégie ce qui sera le plus utile pour les Lyonnais, et très clairement entre la Région et la Métropole, je peux peser favorablement sur le destin de Lyon depuis la Région“, a expliqué Etienne BLANC, au cours de l’entretien.

On a fait un travail colossal de remise en ordre des finances publiques salué par la cour des comptes et l’État. Cette situation permet d’apporter des réponses aux Lyonnaises et aux Lyonnais. À titre d’exemple, sur le plan culturel, si on additionne les politiques régionale et municipale, on peut mener des politiques de premier plan.”

Transport, qualité de l’air, développement de l’économie, patrimoine & culture, sécurité : sur tous ces sujets, avec son mandat régional, Etienne BLANC sera en mesure d’impulser des changements déterminants (RER Lyonnais, plan hydrogène…), tout en s’appuyant sur des capacités de bonne gestion publique (300M€ d’économies, investissements, pas de hausse d’impôt).

Il faut renouveler la politique française. J’ai considérablement rajeuni et féminisé mon équipe. Je crois beaucoup aux nouvelles pratiques. La mairie de Lyon doit peser à la Métropole certes, mais j’aurai des élus Lyonnais pour que la voix de Lyon soit portée à la Métropole. “